Top 4 des sports d’hiver à absolument pratiquer cette année


Toutes les disciplines sportives méritent une considération. Seulement, certaines pratiques ont été rétrogradées, voire oubliées en raison du manque de reconnaissance des grands représentants. Loin d’être des pratiques inutiles, ces disciplines constituent un moyen de distraction. Découvrez une liste des disciplines les moins célèbres et pourtant les plus authentiques à faire cet hiver.

Le curling

Le curling figure parmi les pratiques les moins connues dans le sport d’hiver. Cette épreuve a en effet éprouvé une certaine difficulté à s’intégrer dans les différentes disciplines. Ce sport à pratiquer sur glace n’a été reconnu officiellement qu’en 1924. 4 ans plus tard, la discipline a été reléguée au rang de sport de démonstration. Heureusement, les années 90 ont été propices à sa réintégration dans les compétitions officielles. Au cours d’un match classique, les équipes composées de 4 joueurs jouent pendant approximativement 150 minutes. Le principe se résume à une série de lancers de pierres afin d’atteindre les cibles placées sur les deux extrémités de la piste.

La crosse sur glace

La crosse sur glace ou le curling bavarois adopte les mêmes principes que le curling classique. La pratique de ce sport se résume à lancer des pierres sur une assez longue distance. Ce type de sport sur glace trouve son origine dans la région bavaroise. Cette discipline a été l’initiative des paysans et des artisans de l’époque. Le curling bavarois a fait office de distraction afin de surmonter l’ennui durant les périodes de froid. Au même titre que le curling classique, la crosse sur glace a par la suite été qualifiée de sport de démonstration durant les Jeux olympiques d’hiver des années 30 et 70.

Le ballet à ski

Aussi appelé acroski, le ballet à ski figure dans la catégorie du ski acrobatique, au même titre que le ski cross. Cette discipline n’en est pas moins un sport d’hiver. Cette pratique consiste en un autre genre de patinage artistique sur neige. Bercé par une ambiance musicale, le skieur exécute différentes figures sur une piste de pente faible (environ 200 m). Cette discipline s’est développée au cours des années 70 et 80. Durant ses années d’or, le sport a laissé immerger le Français Fabrice Becker. Ce joueur a obtenu le record du plus grand nombre de points cumulé lors des compétitions officielles. Le peu d’intérêt qu’elle a suscité a malheureusement contribué à sa disparition du secteur. En 1992, cette pratique a été déportée en tant que sport de démonstration.

Le ski joring

Le ski joring conjugue tout un éventail de disciplines. Cette discipline s’est intégrée dans le programme des Jeux olympiques de 1298 à Saint-Moritz. Le sport se résume à l’utilisation d’un élément moteur pour se faire tirer sur une surface lisse. Des chiens, un cheval ou un instrument à moteur peuvent être utilisés pour assurer les déplacements. Les chiens courent en outre sur une piste de 5 à 20 km. Seulement, cette distance peut atteindre les 160 km lors des compétitions officielles. Les joueurs préfèrent les chiens en raison de leur vitesse. Ce sport de glisse met à contribution toutes les races canines aptes à tirer le joueur. Il incombe d’ailleurs aux participants de choisir la meilleure race afin de garantir sa victoire. L’autre version connue est le ski-joring équestre.